Daniele Finzi Pasca (Lugano, Suisse), co-fondateur de la  Compagnia Finzi Pasca

Auteur, metteur en scène, chorégraphe, concepteur des éclairages et acteur

Daniele Finzi Pasca vit sur trois niveaux à la fois :  celui de la direction théâtrale, des arts de la scène et de la clownerie. Née dans une famille imbibée d’art, il commence sa carrière comme gymnaste et devient un artiste de cirque avant d’entrer dans le monde du théâtre. En 1983, il part en Inde où il s’occupe de malades en phase terminale à Calcutta. À son retour en Suisse, avec son frère Marco et Maria Bonzanigo il fonde la compagnie Teatro Sunil au sein de laquelle il élabore une vision de l’art de la clownerie, de la danse et du jeu d’acteur : une technique théâtrale qu’ils baptisent « théâtre de la caresse ». Avec le Teatro Sunil il crée et dirige une trentaine de spectacles qui sont empreints d’une profonde humanité et d’un esprit ludique, présentés dans plus de 20 pays. En 1991, il écrit Icaro, un monologue imaginé pour un seul spectateur, interprété par lui-même environs 800 fois en 6 langues, qui est toujours en tournée. En 2009, avec sa femme Julie Hamelin Finzi (†) il fonde Inlevitas, une nouvelle compagnie consacrée à la création et au développement de différents projets artistiques, dont l’opéra L’Amour de loin, pour l’English National Opera de Londres, leur première production.

En 2011, avec Antonio Vergamini, Hugo Gargiulo, Julie Hamelin Finzi et Maria Bonzanigo, il est co-fondateur de la Compagnia Finzi Pasca pour laquelle il crée et dirige plusieurs spectacles comme Donka – Une lettre à Tchekhov (une production avec le Chekhov International Theater Festival, en coproduction avec le Théâtre Vidy-Lausanne  pour le 150ème anniversaire de la naissance d’Anton Tchekhov),  La Verità, Bianco su Bianco et Per te (ce dernier dédié à la vie de sa femme Julie, décédée en 2016), des œuvres lyriques comme le  Requiem et l’ Aida de Verdi (avec Maestro Valery Gergiev) pour le Mariinsky Theatre à St-Pétersbourg, Pagliacci (avec Maestro Donato Renzetti) et Carmen(avec Maestro Zubin Mehta), ces deux derniers pour le Théâtre San Carlo à Naples et des évènements de grande envergure comme 3 Cérémonies Olympiques (Turin 2006 et Sochi 2014, Jeux Olympiques et Jeux Paralympiques), 2 spectacles pour le Cirque du Soleil (Corteo, avec 8 400 000 spectateurs dans une tournée de 10 ans, repris en 2018, et Luzia, en tournée depuis 2016), Montréal Avudo une production multimédia à l’extérieur produit par la Compagnia Finzi Pasca, créée pour le 375ème anniversaire de la ville de Montréal (2017), Abrazos, un spectacle interactif adressé aux familles et présenté au Domo de la Feria Estatal de León au Mexique (200’000 spectateurs, production Compagnia Finzi Pasca) et la Fête des Vignerons (2019), une célébration qui se tient à Vevey (Suisse) environs à tous les 20 ans. Parmi ses travaux les plus récents, le spectacle d’ouverture de la saison 2019-2020 du Grand Théâtre de Genève : Einstein on the Beach de Philip Glass et Robert Wilson, co-produit par la Compagnia Finzi Pasca ainsi que l’installation artistique pour l’inauguration du plus grand instrument musical de Russie, le Great Concert Organ au Zaryadye Hall de Moscou (Russie, février 2020). A présent il travaille à une nouvelle création de la Compagnia Finzi Pasca qui débutera à Lugano, au LAC Lugano Arte Cultura), au mois de septembre 2020.  D’autres projets internationaux sont en développement.

Daniele compte dans son parcours artistique des publications littéraires (parues en sept langues), notamment des contes, deux dramaturgies de ses spectacles, un roman, une nouvelle et un livre-interview de Facundo Ponce de León appelé Daniele Finzi Pasca. Théâtre de la caresse.

Parmi les nombreuses reconnaissances (notamment 3 nominations à Broadway pour Rain, 2006), Daniele a reçu le Montréal English Critics Circle Award (MECCA) 2009 pour Icaro, l’Anneau Hans Reinhart (2012), la plus haute distinction théâtrale de Suisse et le Best Director of Circus Performance Award 2016 (Russie) pour La Verità.

Infolettre