« Je crois que de se faire son propre enterrement, je veux dire, essayer de se l’imaginer plein d’invités, avec une fanfare menant le cortège, avec tous les amis, les amours, les parents et aussi avec les ennemis, est une bonne chose pour la santé.

Rêver qu’on se souvienne de soi, être sûr d’avoir laissé des traces, donne une juste pointe de nostalgie à la vie. Dans ce spectacle, un clown invente ses funérailles et se les imagine avec beaucoup de gens qui pleurent, avec une musique qui devient folle, avec une exubérante visite d’images et de personnes de sa vie, de la vie qu’il a vécue et de la vie qu’il s’est inventée. J’ai dédié ce rêve aux anges qui viennent me surprendre la nuit, au monde des clowns auquel j’appartiens, à la cathédrale de Chartres qui, après le ventre de ma mère, est le deuxième endroit où j’ai été couvé, aux photos que mes parents ont volées à la réalité et que moi je mets en mouvement, aux cirques et à leurs artistes.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit...- Lorem ipsum dolor sit amet, Montreal 2018

J’ai tenté de ramener le théâtre et sa perspective — faite d’images qui se superposent — sous le chapiteau et j’ai demandé aux acrobates de penser comme pensent les acteurs, d’être beaux et honnêtes comme le sont les belles amours. J’ai eu de la chance, parce que j’ai été entouré par de magnifiques créateurs avec lesquels nous avons plongé dans un monde commun, en cherchant à être près les uns des autres et dans cette aventure, nous avons aussi été soutenus par toute l’équipe de production qui nous a laissé rêver.

J’ai eu près de moi aussi les amis de ma troupe, le Teatro Sunil, avec qui depuis plus de vingt ans nous cherchons beauté et honnêteté sur scène. Se faire son propre enterrement fait du bien, on se sent pour un moment nécessaire et ça donne envie de poursuivre la route, le voyage, qui en fait, n’est rien d’autre qu’un long retour à la maison ».

Daniele Finzi Pasca

2005
PREMIÈRE MONDIALE À MONTREAL
60
VILLES VISITÉES
8000000
SPECTATEURS
3500
SPECTACLES
25
MÈTRES DE TISSU POUR ANGES

Production du Cirque du Soleil

GUY LALIBERTÉ
FONDATEUR

DANIELE FINZI PASCA
CONCEPTEUR ET METTEUR EN SCÈNE

LINE TREMBLAY
DIRECTRICE DE CRÉATION

JEAN RABASSE
SCÉNOGRAPHE

DOMINIQUE LEMIEUX
CONCEPTRICE DES COSTUMES

PHILIPPE LEDUC
COMPOSITEUR ET DIRECTEUR MUSICAL

MARIA BONZANIGO
COMPOSITRICE ET DIRECTRICE MUSICALE

HUGO GARGIULO
CONCEPTEUR DU JEU D’ACTEUR

DOLORES HEREDIA
DRAMATURGICAL ANALYST

ANTONIO VERGAMINI
CONCEPTEUR DU JEU D’ACTEUR

MARTIN LABRECQUE
CONCEPTEUR DES ÉCLAIRAGES

JONATHAN DEANS
CONCEPTEUR SONORE

DANNY ZEN
CONCEPTEUR DES ÉQUIPEMENTS ET DES GRÉEMENTS ACROBATIQUES

NATHALIE GAGNÉ
CONCEPTRICE DES MAQUILLAGES

Infolettre