L’Amour de Loin

ENO, VLAAMSE, COC

Il y a quelques années, je me suis trouvé au Népal où un matin j’ai rencontré un pèlerin. Il avait marché pendant dix ans et avait voulu voyager autour du monde entier. Du jour où il avait commencé son aventure, il n’avait jamais eu de coupe de cheveux. Je lui ai demandé quand il arrêterait de voyager. Il a répondu: « Quand mes cheveux tressés seront assez longs pour suivre derrière moi. » Nous sommes tous nés sur une sphère. Si nous nous engageons dans un long voyage après une ligne droite, tôt ou tard nous nous retrouverons au même endroit d’où nous sommes partis. Lorsque j’ai entendu L’Amour de Loin, j’ai été stupéfié par la fluidité de cette oeuvre musicale, si remplie de mystère. Les images séduisantes des gens perdus cherchant l’amour et essayant de se trouver me sont immédiatement venues à l’esprit. Seul le Pèlerin, le personnage mystique paradoxalement toujours en mouvement, incarne la rare capacité de savoir comment vivre dans le présent. Alors il y a la mer, sa danse continue, son mouvement et son souffle.

Daniele Finzi Pasca

L’Amour de loin (Love from afar)

Une co-production English National Opera, De Vlaamse Opera et Canadian Opera Company

Musique : Kaija Saariaho
Livret de Amin Maalouf
Mise en scène et lumières : Daniele Finzi Pasca
Décors : Jean Rabasse
Costumes : Kevin Pollard
Video design : Roberto Vitalini pour bashiba.com
Artistic Associate : Julie Hamelin
Assistant à la mise en scène : Gabriele Finzi Pasca
Assistant au lighting designer : Alexis Bowles

Primo allestimento a Londra
Direction musicale : Edward Gardner

Cast
Jaufré Rudel : Philip Addis
Clémence : Rachel Harnisch
Le Pèlerin : Kathérine Rohrer